Les basketteurs de Fos ont mis fin à une série de 7 défaites. En s’imposant à domicile face à Pau Lacq Orthez 83/75 lors de la 12e journée de Betclic Elite, les BYers s’offrent un précieux succès dans la course au maintien et offrent un beau cadeau d’anniversaire à leur coach Rémy Valin.

Elle fait du bien cette victoire ! Pour leur retour à Parsemain, les Fosséens ont battu Pau un concurrent direct au maintien 83/75. Ce succès sort le club de la zone rouge et plonge l’Elan Bearnais à la dernière place de Betclic Elite.

Tout n’a pas été parfait ce soir. Fos a beaucoup gâché mais Fos a surtout su retourner une situation compliquée. “Les joueurs le méritent, je suis heureux pour eux, a réagi le coach Rémy Valin. On a été très solidaires. Dans ce groupe personne ne triche, tout le monde s’investit alors qu’on aurait pu s’effondrer. Après le premier quart-temps où il y a eu de la nervosité, on a corrigé le tir.”

Des balles qui glissent entre les mains, un deux contre un gâché avec balle donnée à l’adversaire,… Dans ce match sous tension entre deux mal classés en Betclic Elite, les bras des Fosséens ont en effet semblé trembler en début de match.

Tout de vert vêtus, les 30 supporters de Pau présents ont mis une sacrée ambiance avec leurs tambours et leurs chants. Pau s’est servi de cette ferveur et a d’entrée pris les choses en mains (3/7, 2e) sur un 3 points de Garett Sim. Malgré 5 points de Stephen Brown pour Fos, l’Elan Béarnais a conservé son avance (8/12, 5e). Revenus à 3 points (12/15, 6e), les Provençaux ont ensuite été distancés (15/25, 9e) subissant la réussite de Giovan Oniangue (8 points à 100%) et l’omniprésente d’Enzo Shahvrin aux rebonds (6). Les BYers ont quand même réussi à limiter les dégâts à la fin du premier quart temps (19/26, 10e).

Que de balles perdues!

Changement absolu de visage pour les Fosséens dans le 2e quart. Enfin conquérants sur chaque ballon, ils ont complètement renversé la situation (35/31, 15e) contre un adversaire se mettant à presque tout rater. Les 10 points de Shevon Thomson et les 7 Dillan Affo Mama n’ont pas permis aux BYers de rentrer au vestiaire en tête. Pau a réussi à repasser devant in extremis (43/44, 20e) dans cette première période marquée par un important nombre de ballons perdus (10 pour Fos, 8 pour Pau à la pause).

A la reprise, Allan Dokossi a réussi sur un alley-oop le premier coup d’éclat qui a fait vibrer Parsemain (49/45, 24e). En feu, c’est encore lui qui déclenché des salves d’applaudissements sur un nouvel alley-oop, parfaitement servi par Stephen Brown, puis sur un 3 points (58/50, 28e). Mais l’Elan Béarnais a relancé le suspense grâce à deux 3 points consécutifs (60/56, 30e).

Fos en costaud

Le score a eu du mal à bouger (62/56, 32e). Le capitaine Johan Passave-Ducteil a remis Fos a bonne distance (67/58, 34e). Les BYers ont ensuite parfaitement géré leur fin de match pour remporter une précieuse victoire. Un très beau cadeau d’anniversaire pour le coach Rémy Valin qui fête aujourd’hui ses 45 ans.

“On n’a pas été assez bons ce soir, a reconnu le capitaine de Pau Giovan Oniange. Fos a eu plus d’envie que nous. Félicitations à eux, ils ont fait un match costaud”.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *