Bordeaux 27 Aout 2022. Stade Matmut Atlantique. FOOTBALL Championnat de France 2022/23 LIGUE 2. Football Ligue 2. 5eme journée de Ligue. 27/08/2022 à 15h00 GIRONDINS DE BORDEAUX - EA GUINGAMP (Ligue 2 - J5)

Menés d’entrée de jeu sur une erreur individuelle, les Girondins ont manqué de percussion et de justesse pour revenir au score. Ils rentrent dans le rang avant de recevoir Quevilly mardi

L’euphorie est passée. Les Girondins se sont inclinés pour la première fois de la saison, ce samedi face à Guingamp (0-1) au Matmut Atlantique pour la 5e journée de Ligue 2. Malgré le soutien constant d’un Virage Sud omniprésent, Tom Lacoux et ses jeunes coéquipiers ont manqué de percussion, de profondeur et de justesse offensive pour mettre en danger des Guingampais qui se sont contentés de s’asseoir sur leur but rapidement marqué. La différence d’expérience s’est vue, confirmant que les Bordelais auront besoin de renforts, défensifs mais aussi offensifs, pour jouer les premiers rôles.

Appuyés sur leur solidité défensive depuis le début de saison, les Bordelais ont vu leur invincibilité tomber après cinq minutes de la plus bête des manières : une faute de concentration de Bokele, ratant complètement son contrôle seul devant sa surface sur un ballon anodin. À l’affût, le trio Courtet – Barthelmé – Livolant en a profité à merveille, avec le troisième hors-jeu de quelques centimètres en haut du corps mais à la conclusion (0-1).

Les jeunes Girondins n’ont pas pour autant perdu leur fil conducteur, contrôlant bien leur adversaire, sur les attaques placées comme les transitions. Une seule fois avant la pause (tête de Courtet, 45e), Poussin a dû s’interposer. Il aura alors manqué un peu de percussion, de vitesse de transmission parfois ou de justesse pour être de leur côté dangereux. Fransergio, d’abord hors-jeu puis profitant d’une erreur de relance bretonne, a trop écrasé les deux seules frappes cadrées (16e, 39e). Les centres d’Ekomié et Delaurier-Chaubet n’ont eux jamais trouvé preneur.

Changement tactique

Face à des Bretons cassant volontiers le rythme, les hommes de David Guion ont eu du mal à emballer le match. Seuls Fransergio, frappant au-dessus après un décalage de Maja intéressant en pivot (57e), et surtout Delaurier-Chaubet, après un recentrage conclu d’une frappe à côté (68e), ont approché le but de Basilio.

L’entraîneur bordelais a attendu les 20 dernières minutes pour apporter du sang neuf, avec Elis à la place de Bakwa, Sissokho remplaçant Lacoux, et un passage en 4-4-2 “losange » où Delaurier-Chaubet soutenait l’Hondurien et Maja. Les frissons sont arrivés sur des centres de… Depussay, qui a relayé Louis-Jean. Fransergio a vu sa tête lobée sur corner dégagée sur la ligne (76e). Delaurier-Chaubet a gâché un coup franc à 18 mètres obtenu par Elis (80e).

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *