La production offensive habituelle de Sasha Vezenkov et la contribution à double sens de Kostas Papanikolaou dans son meilleur match cette saison ont aidé l’Olympiacos Le Pirée à faire tomber une équipe ALBA Berlin très compétitive.

Vezenkov a marqué 24 points, un sommet dans le match, a capté six rebonds et a réussi quatre interceptions tandis que Papanikolaou a inscrit 19 points plus neuf planches alors que l’Olympiacos battait l’ALBA 86 à 76 pour revenir aux victoires après avoir perdu au Maccabi Tel Aviv il y a deux jours.

“C’est super, bien sûr, de revenir après la défaite”, a déclaré Papanikolaou, “Nous n’étions pas très énergiques en première mi-temps, nous nous sommes retrouvés en seconde période, nous avons joué une bonne défense. Nous avons amené nos fans dans le jeu, et ensemble nous nous sommes battus et avons obtenu une victoire très importante contre un très bon adversaire. La chose la plus importante dans une équipe n’est pas qui va marquer les points, mais la victoire. Il s’agit de mettre une autre victoire dans notre sac et de continuer car ça va être long et on aura besoin d’eux.

« Je suis très content de l’équipe. C’était une victoire importante, l’ALBA est vraiment une bonne équipe. Les sept défaites consécutives ne sont pas en leur faveur, mais ils ont montré qu’ils pouvaient jouer un très bon basket et nous savions que même avec une avance de 10 points, ils pouvaient revenir à tout moment. Je suis très heureux que nous ayons réussi à gagner ce match après la dure défaite à Tel Aviv », a ajouté Vezenkov.

L’Olympiacos a mené pendant presque toute la quatrième période mais l’ALBA a toujours été à ses trousses jusqu’aux dernières minutes. Avec le score de 70 à 68 au milieu du quart-temps, les Reds ont fait une course de 12 à 4 pour entrer dans le temps critique à une distance de sécurité.

Maodo Lo (12 points, sept passes) et Jaleen Smith (10 points, six rebonds) se sont démarqués d’une équipe ALBA qui menait 37 – 38 en fin de première mi-temps malgré 10 revirements grâce à des tirs efficaces (9-12 2 -pointeurs). Si l’Olympiacos a pris l’avantage à la pause (39-38) et l’a conservée une grande partie de la seconde mi-temps, les Allemands sont toujours restés menaçants jusqu’à la dernière ligne droite du match.

Kostas Sloukas a marqué 12 points et 12 passes décisives pour l’Olympiacos tout en terminant avec zéro revirement. Joel Bolombo a fourni une aide précieuse sur le banc avec 12 points ainsi que quelques jeux défensifs clés.

“Je dois mentionner qu’il s’agit de l’EuroLeague. L’équipe qui a sept défaites consécutives a cette qualité incroyable. Ils jouent si bien ensemble, ils ont cette philosophie de rythme élevé, ils exécutent très vite », a noté l’entraîneur-chef Giorgos Bartzokas, « Pour nous, juste après le dernier match contre le Maccabi, nous avons dépensé beaucoup d’énergie, le voyage était vraiment difficile , et ce soir nous avons dû dépenser beaucoup d’énergie aussi, donc je pense que c’était l’un des matchs les plus difficiles de cette année pour nous. J’apprécie vraiment l’effort des joueurs et l’aide des fans. C’est une belle victoire pour nous. »

“Nous ne sommes pas arrivés avec assez d’énergie à la fin”, a été la réaction immédiate du patron perdant Israel Gonzalez, “Félicitations à l’Olympiacos, ils ont fait un très bon match. Nous devons continuer à travailler, continuer à nous développer et essayer de nous améliorer chaque jour.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *