La JL Bourg a perdu son bras de fer face à Boulogne-Levallois dans une fin de match à suspense, samedi soir (91-95, ap). Il s’agit de la troisième défaite consécutive de Bourg-en-Bresse en championnat après 7 journées.

Malgré une très belle prestation, la JL Bourg a cédé en prolongation samedi soir face au Boulogne-Levallois de la pépite Victor Wembanyama (91-95, ap). Il s’agit de la troisième défaite consécutive de Bourg-en-Bresse en championnat après 7 journées.

Le géant français de 18 ans (2,21 m), qui enflamme la NBA, a pourtant connu une entame délicate, à l’image de son équipe. En moins de deux minutes, il a vu James Palmer Jr et Isiaha Mike lui marquer deux trois-points sur la tête, perdu un ballon et envoyé une brique longue distance. Des maladresses individuelles et collectives qui permettaient à la JL Bourg de s’offrir un départ canon (9-3, 5e). Sorti quelques minutes, il revenait affamé sur le parquet et enchaînait deux contres, faisant de bien meilleurs choix.

Comme Victor Wembanyama (23 points, 10 rebonds, 4 contres au final), l’ensemble du Boulogne-Levallois de Vincent Collet montait l’intensité d’un cran en fin de premier quart-temps et enchaînait un 18-3 en cinq minutes. De quoi provoquer la colère de Frédéric Fauthoux sur le banc de la JL Bourg (14-23, 10e).

Mais Bourg-en-Bresse possède aussi des magiciens dans ses rangs. À l’image d’Axel Julien qui prenait feu trois fois de suite à trois-points. Dans un Ekinox à guichets fermés, les 3 500 spectateurs assistaient à un duel intense et plus qu’indécis à la mi-temps (39-38, 20e).

Fin de match irrespirable

Portée par James Palmer Jr (18 pts) et Pierre Pelos (22 pts), la JL Bourg accélérait au retour des vestiaires (52-40, 25e). Mais dans ce match de séries, les Burgiens encaissaient un 20-8, qui remettait les deux équipes dos à dos à l’entame du dernier quart-temps (60-60, 30e).

En contre-attaque, Pierre Pelos offrait 7 points d’avance aux Aindinois à 6 minutes du buzzer (70-63). Mais Hugo Besson redonnait à nouveau l’avantage aux visiteurs à l’entrée du money-time (73-74, 38e). Malgré plusieurs possibilités des deux côtés, aucune des deux équipes ne parvenait à faire la différence avant la prolongation (76-76, 40e).

Malgré un Pierre Pelos étincelant en fin de partie, la JL Bourg s’inclinait finalement de peu au bout du suspense (91-95, ap). Une défaite au gout amer pour Frédéric Fauthoux, très contrarié par des décisions arbitrales.

Bourg-en-Bresse retrouvera le parquet dès mardi soir à Brescia (Italie) pour la 4e journée d’Eurocoupe. Une compétition où les Bressans sont les seuls à être invaincus.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *